Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vieille et Aigrie

"Vous ne la connaissez pas, mais elle vous déteste déjà"


Bloguer dans le désert

Publié par Tatie Danièle sur 11 Février 2016, 23:42pm

Catégories : #Blog, #Développement personnel, #VDM

 

Tu n'es ni la première ni la dernière à te poser la question : bloguer a-t-il encore du sens quand le world wide web surpeuplé semble peiner à répondre aux besoins croissants d'une multitude en mal de reconnaissance ?

A l'origine, tu t'es lancée dans le bloguing pour toi, pour tes beaux yeux, parce que tu as toujours "ri à tes propres blagues" et aimé parler toute seule, (comme une folle, oui) car tes joutes verbales avec toi-même sonnaient agréablement à tes oreilles (guedine, on a dit). 

Bref, autocentrée et nombriliste, tu voulais juste te faire plaisir (et soliloquer ailleurs qu'en public pour éviter de finir à l'asile). Un plaisir solitaire... mais à la face de tous. Coquine.

Tu y as pris goût et ô surprise, tu t'es rendue compte que tu n'avais pas besoin d'aimer tes imperfections, parce que d'autres les aimaient pour toi (pour paraphraser le premier site de rencontres de France) et mieux que tu n'aurais pu les aimer toi-même si tu t'étais seulement donné la peine d'essayer.

 

Hou hou ! Je suis là !

Et puis un jour tu as regardé autour de toi, tu as lu et entendu parler de statistiques, de référencement, de likes, de titres accrocheurs, de commentaires, de visibilité, de formules magiques pour gagner plus d'abonnés et tu as eu un coup de chaud en réalisant que, selon tous ces critères, eh bien ton beau bébé, ton mini-toi, n'était qu'un avorton malingre cerné par des blogs de compèt' aux stats aff(ri)olantes.

Invisible donc… insignifiant ?

Forcément, tu te questionnes. Bloguer, une fois qu'on a dépassé le premier stade du "Me, myself and I", c'est vouloir échanger avec les internautes et les autres blogueurs. Partager sa vision du monde, qu'elle vole au ras des pâquerettes ou qu'elle s'égare dans les sphères nébuleuses de la philosophie. 

Si tu t'exprimes et que personne ne t'entend, c'est comme si tu n'avais même pas ouvert la bouche. Tu redeviens cette fille chelou qui lip sync une carpe au milieu de la foule indifférente : muette parmi les sourds.

Quand tu t'es lancée, c'est toi qui a instauré cette "discrétion" autour de ton blog, ne mentionnant son existence qu'à une poignée de personnes. Par pudeur d'abord, et peut-être aussi par peur du jugement. Tu voulais trouver un juste équilibre entre intime et exhib', vrai soi et faux self. Le choix de l'anonymat paraissait tout indiqué car il te permettait de raconter absolument tout et n'importe quoi, sans filtre. Aujourd'hui, il te pèse.

 

Céder ou pas à la dictature de la popularité

Tu cherches à comprendre : ces blogueurs au statut de rock star, comment font-ils ? Le talent de certains est évident, pour d'autres, le mystère reste entier. 

Tu as pris connaissance des diverses règles à suivre pour accéder à la "reconnaissance du public" qui abondent sur le net (preuve qu'il s'agit d'une préoccupation largement partagée). Tu aimerais bien rentrer dans le moule mais tu as eu beau essayé, ça n'a pas marché. La popularité n'est pas une science exacte, ni une fin en soi. Et surtout, elle n'est pas, n'a jamais été, un gage de qualité.

Penses-y quand la tentation d'abandonner est trop forte.

Tu finiras par réaliser que ces méthodes peuvent difficilement "marcher" pour toi car elles ne correspondent tout simplement pas à ta façon de bloguer.

Ce n'est pas toi : tu n'as pas atterri ici en quête d'une gloire virtuelle mais pour t'exprimer. Tu es arrivée ici justement parce que tu te sentais "en marge". Alors pourquoi se consumer à attendre une reconnaissance qui ne viendra pas et surtout, qui ne sera peut-être pas celle que tu espères ? 

De fait, si tu dois être honnête, tu as trouvé ce que tu cherchais ici. Tu y es heureuse.

Les années passent et malgré les périodes de doute, tu es toujours là, à tenir ton blog. Tout est dans l'expression : tenir un blog implique de la rigueur, de la constance, de l'engagement, envers toi et ceux qui te font l'honneur de te lire. 

 

Au bout de six ans, tu es toujours là. Parce que tu es chez toi.

Qu'importe le nombre d'invités lors de ces rendez-vous irréguliers et confidentiels, car on est entre gens de bonne compagnie.

Alors, je nous souhaite un bon anniversaire à tous et je lève mon verre à nos 6 ans ensemble !

 

 

Commenter cet article

Laora 08/03/2016 17:04

happy happy bday ma tatie ! tu es mon rayon de soleil solaire, mon astre étoilé, ma nuit boreale !!!! n’arrête jamais d’écrire, avec un tel talent ce serait trop de gâchis, même une fois par an! je resterai fidèle ad vitam eternam !!

Tatie Danièle 09/03/2016 08:55

Roooh merci pour tout ! Tu vas me faire pleurer : je suis tellement touchée !
Eh ben là, tu m'as reboostée pour un nouveau mandat de 5 ans voire plus ! Même si c'était la fin du monde et qu'il ne restait plus que nous deux sur la planète, je continuerai à écrire en sachant que tu me liras avec bienveillance !!... (Quoiqu'à mon avis, on serait peut-être un peu occupées à essayer de ne pas se faire bouffer pas des mutants ou je ne sais quoi)
Plus sérieusement, ici, j'ai trouvé plus que ce que je cherchais au départ. J'ai pu te découvrir ainsi que quelques autres blogueurs avec qui j'entre aussi en résonance et ça, ça n'a pas de prix et les stats peuvent bien aller voir ailleurs si j'y suis !
De gros bisous

Sodosopa 25/02/2016 16:25

6 ans c'est énorme ! Felicitations. J'aime à penser que mon site va rafraichir l'image des blogs, tombés petit à petit en désuétude. Et même si ce n'est pas le cas, bats la race, j'écris avant tout pour moi.
Je serai ravi de publier un de vos articles (s'il est drôle) histoire d'afficher une couleur feminine sur mon blog.
(Je vous vouvoie par souci professionnel, mais je suis né en 89.)

Tatie Danièle 09/03/2016 08:58

Merci pour votre message Sodosopa et désolée d'avoir un peu tardé à répondre. Six ans, ça se fête et j'ai mis plus longtemps que prévu à cuver mon vin (avec l'âge tout prend plus de temps) ;-)
Merci pour votre proposition, je vais vous répondre en mp

la chauve-souris 15/02/2016 08:13

suis toujours là :-)

Tatie Danièle 15/02/2016 22:46

Et c'est ça qui fait chaud au coeur :-)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents