Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tagada Tsoin Tsoin


Journal d'une future marathonienne... ou pas #5

Publié par Tatie Danièle sur 6 Mars 2016, 19:15pm

Catégories : #running, #run, #marathon, #semi-marathon, #sport, #records, #paris, #2016, #no pain no gain

semi-marathon, marathon, paris, running, run, sport

 

 

Ce matin, peu avant 9h, j'ai retrouvé Nassima au départ du Semi-Marathon de Paris sur l'esplanade du Château de Vincennes. C'est la course test par excellence, avant l'épreuve ultime du Marathon d'avril. "Elle te permet de sentir comment tu gères la course", m'avait expliqué Nassima.

 

Cette dernière m'a parue sereine à quelques minutes de partir à l'assaut des 21,1 km du parcours mais les apparences sont parfois trompeuses. Depuis quelques temps, Nassima ressent des fourmillements inhabituels dans les jambes (elle apprendra plus tard que c'était dû à un nerf bloqué par une contraction musculaire) et il y a encore deux jours, elle n'était pas certaine de faire la course.

 

Pourtant la voici, tout sourires, prête à relever le défi. Mais un peu "stressée" quand même. "C'est la grande inconnue. Je t'avoue que si je fais moins de 2h07, mon chrono de l'année dernière, je serai heureuse".

 

Nassima doit partir parmi les premiers coureurs, à 9h30. Je la laisse rejoindre son SAS et me mélange à une foule composée de runners survoltés et de supporters tout aussi motivés.

Il y a un peu trop de monde à mon goût mais je me laisse facilement gagner par l'énergie ambiante.

Deux heures plus tard, je me tiens au niveau de l'arrivée avec Aurélie, une amie runneuse de Nassima qui a dû renoncer au Semi-marathon à cause d'une blessure. Aurélie a les jambes qui la démangent : d'une, c'est un crève-coeur de participer à l'évènement en tant que spectateur et de deux, elle a hâte de connaître la performance de Nassima.


Et puis ça y est, on voit enfin débouler notre coureuse, les yeux humides, un large sourire aux lèvres et sa médaille au poing !

Si Nassima est submergée par l'émotion c'est qu'elle a atteint son objectif secret : terminer en moins de 2 heures !

Aurélie la félicite : "Le travail, ça paye. Tu le mérites" !

"Et dire que je n'étais même pas sûre de la faire, cette course", observe Nassima. "Ca s'est bien passé, j'ai eu la jambe engourdie mais j'ai bien géré le parcours, je le connaissais bien et je savais quelles étaient les difficultés".

 

Notre future marathonienne s'en est donc royalement sortie : j'arrête de blablater et vous fais découvrir le message qu'elle a posté sur les réseaux sociaux.

 

"Nouvelle course, nouvelle médaille et un nouveau records personnel : 1h57, 20min gagnées en 2 ans. Si je continue comme ça, dans 6 ans, je suis sur le podium".

 

 

On dirait que ça s'annonce bien pour le dimanche 3 avril, non ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents