Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tagada Tsoin Tsoin


Tu sais que tu as raté ta vie #5

Publié par Tatie Danièle sur 19 Mars 2018, 06:30am

Catégories : #Tu sais que tu as raté ta vie, #Education, #tacle, #joute verbale, #WTF, #Enfants, #Les mystères de la vie, #Ca me défrise

 

... quand tu te clashes dans le bus. Avec un môme de 4 ans. Sa génitrice t'a -inconsciemment ?- désignée comme cible en lui demandant de s'assoir à côté de toi. Le mioche s'est exécuté en rouspétant : "Je veux que la dame s'en aille". Une attaque frontale sans sommation, OK. Déjà les enfants, c'est n'importe quoi, ça parle fort, ça bouge tout le temps, ça se mêle de tout, mais en général, ça passe, parce que c'est mignon (un peu, parfois). Mais alors les insolents qui cherchent la castagne sans raison, c'est juste pas possible ! Le bolisson* te fixe, et, les yeux bien plantés dans les tiens, il répète sa phrase. La maman** suffoque, bafouille des borborygmes inintelligibles... Ne sert à rien donc. Perso, tu t'en moques du marmot, de sa daronne et de ses problèmes de dressage mais tu te dis qu'il faut que quelqu'un se dévoue pour essayer de calmer ce suppôt de Satan. Tu attaques en douceur*** avec un "Ben c'est sympa, ça !". Lui, en parfaite imitation d'un 45 tours rayé, rétorque : "Je veux que la dame s'en aille". Ahah c'te blague ! Toi, tu veux qu'il avale sa langue, mais tu le gardes pour toi parce que, d'abord, il y a des témoins et puis tu sors de la messe et tu sais par expérience qu'on a beau répéter une prière dans l'espoir qu'elle se réalise, quand ça veut pas, ça veut pas. Bon, là, en l'occurrence tu descends à l'arrêt suivant. Alors pour ne pas perdre la face, tu lui lances, les yeux plissés par un faux sourire de gentille : "Je descends à la prochaine, tu as de la chance". "Non", qu'il te fait avec une moue provocante. "Pourquoi ?", tu insistes, "Je descends, donc tu devrais être content." Dans cette joute verbale ridicule, même si tu bous intérieurement, tu essaies de contenir l'offensive de tes répliques dans les limites proportionnées à l'agression initiale. Parce que tu ne tiens pas, en plus, à passer pour la méchante. Parce que toi, au moins, tu essaies de jouer ton rôle d'adulte. Déchaîné, le gamin te balance : "Je ne t'aime pas !" Tu jettes à sa mère une oeillade appuyée sous-titrée "bravo madame, beau travail". La pauvre femme a définitivement perdu sa langue et roule des yeux comme un teckel pris en faute. Alors tu décides de jouer la carte de la franchise avec le petit monstre et tu ripostes dans un grand sourire "Moi non plus, je ne t'aime pas" avant de descendre du bus****.

Et bim !

 

*Bolisson : mot-valise combinant bolos et polisson. Ce néologisme désigne le petit du bolos atteint d'impertinence aigüe.

** Celle qui "jouait le rôle" de mère en tout cas, mais elle devait peut-être seulement toucher un cachet de figurante vu sa très faible participation à la scène. Ou alors elle prenait sa pause syndicale, qui sait.

*** "En douceur" parce que vous n'avez aucun lien de parenté, sinon tu aurais donné à cet effronté de bonnes raisons de vouloir que tu disparaisses !

**** Et sans tirer la langue malgré la tentation. Team #dignejusquaubout !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents