Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tagada Tsoin Tsoin


Kdrama : pourquoi devient-on addict ?

Publié par Ta Da sur 8 Avril 2020, 10:15am

Catégories : #kdrama, #séries TV, #Corée du Sud, #Asie, #Culture

Parce que c'est de la bombe bébé !

Parce que le kdrama est une drogue épicée qui te donne faim (la gastronomie coréenne est presque omniprésente) qui te donne soif (le soju, c'est la vie mais le makgeolli à la saveur de la résurrection #teamamoureuxdugoulot) qui te donne chaud (뽀뽀해! 뽀뽀해 ! le bisou! Le bisou !), qui te donne envie d'apprendre le coréen pour savourer tes séries sans sous-titres et qui surtout surtout te pousse à casser ta tirelire pour t'offrir un voyage en Corée !

Pour les non initiés, un Kdrama est une série télévisée coréenne de plusieurs épisodes au format variable. Le rythme est plus lent que dans les séries américaines et l'accent est mis sur les émotions des personnages.

Avant d'entrer dans le vif du sujet et de répondre à la question "pourquoi on aime ?", attardons-nous quelques instants sur ces moments précieux de la "rencontre".

 

Tous les chemins mènent au pays merveilleux de Dramaland

Certains vont être convertis par un ami dramavore. C'est le cas de Manon.  "J’ai découvert ça par le biais de ma meilleure amie à l’université. Elle regarde depuis longtemps mais moi c’était franchement pas mon truc. Pendant des années, j’ai refusé d'essayer. Puis un jour j’ai décidée de tester avec elle et ça a été le coup de foudre lol. C'est pas du tout ce à quoi je m’attendais. Je pensais à des films super gnangnan, à l’eau de rose, mais les dramas c’est vraiment des histoires super bien jouées avec toutes les intrigues qui vont avec".

D'autres comme Lina, vont prendre des chemins détournés. Avant la case kdrama, la jeune femme était "une passionnée de la culture japonaise". "À l'époque je regardais beaucoup de dramas japonais", explique-t-elle. J'en faisais la collection. C'était le temps du téléchargement et du stockage sur CD !" En 2006, sa petite soeur déniche des séries coréennes et c'est ainsi qu'elles succombèrent à la kdrama fever.

Et puis, il y a ceux qui vont découvrir les séries parce qu'ils sont fans de kpop et enfin des veinards comme moi, qui vont tomber dessus un peu par hasard.

 

Pourquoi on aime ?

Lorsque la rencontre a lieu, qu est-ce qui fait que la magie opère ? Perso, je trouve ça frais, intelligent et original. Mais les raisons d'aimer les kdramas sont nombreuses.

1) Parfois, on va rester fidèle pour les beaux yeux et/ou pour le beau jeu d'un acteur. "Ce que j’aime dans les quatre dramas que j’ai vus c’est 이동욱 (Lee Dong Wook) !", nous explique Sonia, avant d'évoquer "la romance à outrance". "Ils nous font poireauter des plombes avant le premier baiser mais quand ça arrive c’est un pré-orgasme🤣". À force de regarder des dramas on finit forcément par s'attacher aux personnages et à leurs interprètes qui vont parfois devenir nos chouchous. Ceux de Lina sont Lee Min Ho, Park Seo Joon, Yoo Ah In, Lee Jong-Suk, Sin Min ah, Gong Hyo Jin. Ces acteurs font partie du gratin de la Hallyuh, (littéralement : la vague coréenne), terme qui désigne le rayonnement culturel de la Corée du Sud à l'étranger.

2) La variété et l'abondance des dramas ne laissent aucun téléspectateur en rade. Policier, romance, historique, fantastique, il y en a pour tous les goûts, fait remarquer Manon. "Ça permet de diversifier le plaisir". Julia, quant à elle, a un thème de prédilection. "Que se soient séries américaines ou dramas coréens, je préfère quand il y a une grande intrigue, du suspense et/ou même de l'action. C'est pour cela que j'aime en particulier les K-dramas policiers. Bien sûr il peut y avoir des dramas en mode comédie, mêlés avec de la fantaisie ou du fantastique, ou bien même avec une très légère touche de romance et j'apprécie aussi !"

3) C'est une fenêtre sur un autre monde. "Les dramas m’ont ouvert à la culture coréenne que je connaissais pas du tout", explique Manon. "Ça m’a permis de m’intéresser à tout un pays, de comprendre des choses qu’ils font et qu’on n'a pas, d’où ma passion pour la Corée et la culture coréenne maintenant". Même son de cloche pour Lina. Elle a regardé son premier drama "Full house" avec "des étoiles plein les yeux malgré l'incompréhension de la langue, de la culture et de ce pays que je ne connaissais pas".

 

4) Il est très facile d'entrer en empathie avec les personnages auxquels on peut s'identifier. Les héros sont souvent des gens comme vous et moi, qui luttent pour vivre dans la dignité. C'est d'ailleurs peut-être pour cette raison que Julia aime autant les kdramas policiers. "Me font-ils du bien mentalement contrairement à ce que moi et ma famille pouvons parfois vivre, parce qu'à la fin le(s) héros gagne(nt) et qu'il y a enfin justice ? ". Il n' a pas forcément de réponse ferme et définitive sur les raisons qui nous font aller vers les kdramas ou nous attacher à un genre particulier mais ce qui est vrai pour la majorité d'entre nous, c'est que ça nous permet d'évacuer le stress.

 

Quand on aime on ne compte pas

Dramavore depuis 13 ans, Lina a un palmarès impressionnant. "Je dirais que j'ai regardé 500 à 600 dramas. Les dramas traitent différents sujets sur la société coréenne, allant du fantastique au statut de la femme etc..."

Julia pense en avoir vu une centaine en 5 ou 6 ans. "Par contre 2019 était pauvre en dramas", reconnait-elle. "J'en ai vu que 3, honte à moi. Je pense que je vais me rattrapper pour 2020 avec la liste que je me suis faite et parce que la chaîne OCN (la chaîne pour regarder plein de séries à suspense) va sortir de bons dramas". Sonia reconnaît le pouvoir "addictif" des séries coréennes "c'est peut-être pour ça que je n'en ai pas vu beaucoup". À l'inverse de Sonia, j'ai abandonné depuis longtemps l'idée de lutter 😅

Je n'ajouterai pas mon "score" de dramavore car je suis une addict désorganisée. J'ai vu beaucoup de dramas, dont certains ont été entamés mais jamais terminés (ce qui n'a souvent rien à voir avec la qualité de la série, parfois c'est si bon qu'on veut faire durer le plaisir, parfois ça ne cadre pas avec mon humeur du moment etc...). Comme Julia, je vais moi aussi profiter de 2020 et du Grand Confinement pour me mettre à jour !

En résumé, tu sais que tu peux potentiellement devenir un dramavore si :

- Tu aimes les fins heureuses.

- Tu aimes les fins tout court*. Les kdramas peuvent rebuter avec leurs épisodes qui durent parfois 1h mais au moins ça finit par s'arrêter, contrairement à ces séries aux saisons multiples.

- tu es sensible. Tu accordes autant de valeur à l'émotion qu'à l'adrénaline. 


* Ce n'est plus aussi vrai. La mode des saisons est en train de s'installer, lentement mais sûrement. On l'a vu avec Voice, Romantic doctor ou encore Kingdom.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents