Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tagada Tsoin Tsoin


Quand vos amis ne sont pas vos amis

Publié par Ta Da sur 10 Janvier 2020, 12:15pm

relations toxiques, relation toxique, amitié toxique, amitié, amis, ennemi, jalousie, pervers narcissique, manipulation, con

 

"On ne choisit pas sa famille, on choisit ses amis"

On est tous d'accord avec ce proverbe mais il peut prêter à confusion. On pourrait en effet penser qu'on subit sa famille mais jamais ô grand jamais ses amis, car leur présence à nos côtés découlerait d'un choix avisé.

Mouahahahahahahahahaha

(Pardon, ça m'a échappé) 

La vérité, aussi moche soit-elle, c'est qu'il arrive que nos amis ne se comportent pas toujours en amis. Pourquoi ? Parce que les gens changent (vous ou l'ami), que le naturel revient au galop (l'ami a tenté de masquer ses vilains défauts jusqu'à ce que SPLACH ils vous explosent au visage) et parfois il y a tromperie sur la marchandise dès le départ (le faux ami est un vrai manipulateur).

 

À quoi reconnaît-on l'ami qui n'est pas un ami ?

 

Il a une langue de vipère

Ce n'est pas toujours évident à détecter parce qu'il avance sournoisement. Il critique ses autres amis en se victimisant. Il va d'ailleurs s'appuyer sur vos valeurs pour trouver les arguments qui vous feront systématiquement prendre son parti. Vous vous rendrez compte bien plus tard que la réalité qu'il vous rapporte est largement déformée. Quand il se sentira assez en confiance, il s'en prendra à vous, mais insidieusement, encore une fois, de telle sorte que vous n'allez pas tout de suite identifier les critiques formulées pour ce qu'elles sont. Le jour où vous percevrez enfin la toxicité de son fiel, vous serez à peine choqué car la contamination aura déjà engourdi votre cerveau. 

 

Il est triste comme la pluie

Plus vous rayonnez, plus il se renfrogne. Il va parfois dissimuler son aigreur sous un humour cynique. Apparemment, au fond d'eux-mêmes, ces faux amis sont des êtres blessés. Dans "Que faire des cons ?"* le philosophe Maxime Rovère explique que toute cette connerie ne sort pas de nulle part : "Les cons souffrent, nom d'un chien ! (...) Bien entendu c'est un peu répugnant, ennuyeux à mourir et vous n'avez même aucune envie de leur venir en aide". Bien vrai : aider un ami qui va mal ? Of course ! Mais se soucier de quelqu'un qui cherche à vous nuire et qui prétend en plus que vous êtes la source de son mal-être ? C'est le big no-no.

Dans "Ne vous laissez plus faire", le Dr Wayne W. Dyer décrit ce genre de personnalité : "Ils se refusent à envisager la vie avec optimisme. Ils ont le sentiment de s'être fait avoir et le récit de leurs doléances aura raison de tous les efforts que vous ferez pour les dérider. Ils pénalisent les autres en se plaignant que personne ne les comprend et refusent en même temps obstinément de se faire comprendre". Pour Le Dr Wayne W. Dyer, il serait "idiot" de notre part de "partager la vie de ces personnes, qu'elles fassent ou non partie de votre famille". Dont acte.

 

Il se comporte avec vous comme si vous étiez en couple

Il vous inonde de messages insignifiants. Il exige de vous et de ses autres amis une totale disponibilité, comme s'il était incapable de comprendre que chacun a la liberté de vaquer à ses occupations comme il l'entend. Etrangement, moins vous avez de temps à lui consacrer, plus il a envie de vous voir. Il va chercher par tous les moyens à vous culpabiliser et va vous faire payer vos soit-disant manquements. Vous prévoyez d'organiser un fête alors qu'il n'est pas disponible ? Il vous fait un caca nerveux. C'est un forceur qui va chercher par tous les moyens à s'incruster dans votre intimité. Si vous avez une vie bien remplie et que vous êtes un peu indépendant, vous allez peut-être tarder à remarquer ce manège pervers. Mais n'ayez crainte, vous aurez droit à des reproches et à des jérémiades jusqu'à ce que vous percutiez enfin.  

 

Caractéristiques de personnalité passive- agressive 

 

relations toxiques, amitié toxique, amis toxiques, manipulation, psychologie
Extrait de "Identifier et maîtriser les relations toxiques" de Helen Monnet (Larousse)

 

amitié toxtique, relations toxiques, psychologie, amitié, amour
Personnalités à risque

 

 

Il vous juge et cherche à entrer en compétition avec vous

L'un des principes fondamentaux de l'amitié est d'accepter l'autre pour ce qu'il est, c'est-à-dire avec ses défauts (tant que ceux-ci ne vont pas à l'encontre de votre morale). Mais votre ami qui-n'en-est-pas-un vous scrute et vous juge. Apparemment, vous l'agacez profondément et il ne se gêne pas pour vous le faire savoir. Il vous abreuve de critiques d'un ton suffisant, se montre autoritaire et essaye de vous "commander" voire de vous réformer, car "c'est lui qui sait". Le noeud du problème est qu'il est entré en compétition avec vous sans crier gare. Il prétend vous apprécier mais jalouse ce que vous êtes. Avec lui, la conversation la plus anodine se transforme en polémique car il va systématiquement prendre le contrepied de ce que vous dîtes ou pensez : "Car les cons, mes amis, sont les apôtres sacrés de la guerre", résume encore le philosophe Maxime Rovere dans son livre.  Vous voulez les raisonner ? Bon courage ! Ils ne savent pas dire pardon... ni merci d'ailleurs. S'ils sont odieux avec vous, soit c'est de votre faute, soit c'est "comme ça". Quant à vos efforts pour les supporter, ils prennent ça comme un dû.

 

Est-ce que tout ce qui vient d'être évoqué ci-dessus ressemble de près ou de loin à une amitié sereine ?

Non, on est d'accord. 

Par définition, un ami vous veut du bien. Un ami n'est en aucun cas : un boxeur du dimanche qui se sert de vous comme punchingball, un hypocondriaque neurasthénique qui attend que vous le guérissiez de tout ses maux et  le sauviez de sa dépression, un tyran qui réclame l'exclusivité de votre attention, un polémiste, un amant jaloux, une source de stress, un boulet, ou encore un geyser d'ondes négatives.

Avec ces amis-là, nul besoin d'ennemis.

 

On fait quoi alors ? 

 

Primo, on essaie de ne pas s'en vouloir ! Ça arrive à tout le monde et votre patience prouve que vous aviez de bonnes intentions. Maintenant, ce n'est pas parce qu'on s'est trompé sur la personne qu'on est condamné à payer les conséquences de ce mauvais choix. Oui, c'est important d'être fidèle en amitié, mais encore faut-il que votre relation soit bien de l'amitié. 

Si ce n'est pas le cas, ça dégage !

 

 

*Ouvrage passionnant ! À lire et à offrir ;)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents