Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tagada Tsoin Tsoin


Corée du Sud : premier train pour Busan

Publié par Tatie Danièle sur 28 Octobre 2019, 15:57pm

Catégories : #Asie, #Corée du Sud, #Korea, #Busan, #Voyage, #Haeundae Beach, #Gamcheon Cultural Village, #Dernier train pour Busan, #Gong Yoo, #Sang-ho Yeon, #BIFF, #Festival International du Film de Busan, #2019

 

Aller en Corée du Sud sans passer par Busan, c'est comme manger un bingsu nature, sans poudre de céréales, sans lait concentré, sans gâteaux de riz ni même haricots rouges ! 

Entre nous, je dis ça juste pour le plaisir de l'image car je fais partie de ces gens qui sont convaincus qu'en matière de voyage, il n'y a pas de règles : chacun s'organise comme il le souhaite. Avec le bon état d'esprit on peut être bien partout. Yolo and peace and love, bro ! Bref. 

Je n'ai passé que deux jours là-bas : c'est court, mais ça m'a suffit pour kiffer et savoir que j'y retournerai un jour pour une véritable exploration.

 

Pourquoi aller à Busan ?

Située au Sud-Est du pays, c'est la 2e plus grande ville de Corée. J'ai lu ici et là qu'il n'y avait pas de grandes différences avec Séoul. Non mais les gens ?!? Oui, c'est urbain, oui, il y a des gratte-ciels un peu trop hauts pour être honnêtes*. Mais il y a la mer ! Et tout le reste !!! Si tu veux des paillettes dans ta vie**, Busan is the place to be ! Busan, c'est le glamour avec son Festival international de cinéma (BIFF*** pour les intimes), l'un des plus importants d'Asie.

Si tu veux retrouver ton âme d'enfant et t'en prendre plein les mirettes, c'est encore à Busan qu'il faut foncer profiter du Festival international des Feux d'artifices.

Pour celles et ceux qui souhaitent s'offrir une parenthèse "bien-être" qui déboîte, Busan abrite le plus grand jimjilbang (sauna) de Corée, dans le quartier de Haeundae. 

And last but not least : Busan, c'est aussi le cultissime "Dernier train pour Busan" de Sang-ho Yeon avec Gong Yoo !

 

Seoul Station

 

Seoul Station : pas de zombie à l'horizon... je suis presque déçue !

 

Forcément quand tu décides d'aller à Busan, tu choisis d'y aller en TRX et de prendre un train à l'aube (ou presque), comme dans le film. Et quand tu arrives à la gare de Séoul, il est possible que tu te surprennes à scanner les autres passagers, à l'affut de tout comportement suspect, héhéhé. 

Les 3 heures de train filent et bam ! Voici Busan.

 

Première étape : le village de Gamcheon

 

Surnommé le "Santorin coréen", ou encore "le village en Lego", Gamcheon est une promesse de géométrie et de couleurs largement tenue ! On pourrait passer des heures et des heures à se perdre dans ce dédale de ruelles, à admirer les détails des oeuvres d'art aux murs, au sol, ou suspendues... et à se cogner dans des touristes tout aussi excités et béats que nous !

Le village est perché tout là-haut là-haut-là-haut sur la colline donc il vaut mieux prévoir une bonne paire de basket avant d'attaquer son ascension.

Pour les moins sportifs ou les plus pressés, il est bien sûr possible d'y aller en bus. Ou en taxi. Si tu choisis la difficulté, tu risques d'ailleurs d'entendre ces derniers te klaxonner histoire de te rappeler qu'il est possible à tout moment de mettre fin à cette épreuve. Mais si t'accroches, tu ne seras pas déçu : de jolie surprises t'attendent sur le chemin.

Pour la petite histoire, le village de Gamcheon a été construit dans les années 50 par des réfugiés de la guerre de Corée (1950-1953). Les habitations ont été bâties sur la colline petit à petit jusqu'à constituer ce village en terrasses qui semble tout droit sorti d'un conte.

Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !
Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !
Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !
Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !
Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !
Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !
Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !
Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !
Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !

Tout est "art" à Gamcheon ! C'est magique !

 

 

Petit tour aux Jagalchi et Gukje Markets

 

Qui dit ville portuaire dit poissons, coquillages et crustacés à volonté ! 

 

 

Je ne me suis pas éternisée mais j'ai apprécié l'ambiance. Ça m'a rappelé mes vacances en Guadeloupe quand j'étais môme et que j'accompagnais ma grand-mère acheter du poisson au marché, à Basse-Terre. 

 

 

 

Haeundae beach et Dongbaek Island

 

Pour ma 2ème journée à Busan, je suis restée dans les environs de Haeundae et j'ai savouré. Le temps s'y prêtait : il faisait beau et bon, mais pas trop chaud.

Durant l'été, la plage est prise d'assaut par les vacanciers et les touristes. Mais en ce mois de mai, c'était paisible. En revanche, difficile d'échapper aux prosélytes en goguette (mais ça, c'est à toute période de l'année et pas seulement à Busan). La dame qui m'a abordée à Haeundae était sympathique mais un peu trop déterminée et j'ai dû lui agiter ma croix sous le nez "en mode : je suis déjà prise" pour la décourager.

Tout au bout de la plage, à l'ouest, (en tournant le dos aux 3 grattes-ciel de la corruption donc), se trouve Dongbaek Island qui offre aux promeneurs un cadre zénifiant. 

 

Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.
Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.

Il y a... les gratte-ciel, le soleil et la mer... Le contraste est saisissant mais pas si gênant.

Je pense que ce diaporama parle de lui-même : ces 2 jours à Busan ont été TOP ! Et l'heure du départ est arrivée bien trop vite !

 

Back to Seoul

 


* En 2016, le maire de Haeundae a été accusé d'avoir reçu des pots-de-vin pour la construction des 3 tours qu'on voit sur la photo de couverture et qui surplombent la plage.

** Comme l'humoriste Ines Reg

*** Le festival a lieu tous les ans en octobre. D'ailleurs j'ai failli y participer  cette année, je ferai peut-être un jour le récit de ce gros fail #mavieestunkdrama

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents