Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tagada Tsoin Tsoin


Le coronavirus ou l'énigme du PQ

Publié par Ta Da sur 26 Mars 2020, 16:27pm

Catégories : #coronavirus, #pandémie, #épidémie, #Covid-19, #France, #Papier WC, #PQ, #Pâtes, #pénurie, #WTF, #2020, #confinement, #L'énigme de la cuvette

Illustration, mr kriss, pq, papier toilette, coronavirus, covid-19

 

10e jour de confinement et il y a toujours un truc qui me chiffonne. Il est où, le PQ ?

Vous qui avez mis à sac les rayonnages, vous devez forcément avoir vos raisons, alors dites-nous ! On vous fera rien, on est confinés !

Sans blague, c'est quoi les bails avec le PQ ? !

Après l'annonce de la fermeture des cinés, cafés, bars et bibliothèques, j'ai fini par percuter, un peu tard, que ça allait être un sacré bordel. J'aurais pu réagir plus tôt parce que, quelques jours avant, un gérant de magasin m'avait demandé avec sollicitude si moi aussi je comptais faire de grosses courses car depuis plusieurs jours il voyait des clients passer en caisse avec des paniers de 50 euros minimum. J'ai  lâché un "naan" décontracté parce que je croyais pourvoir me fier à mes congénères et à leur bon sens. Grossière erreur !

Donc ce fameux samedi 14 mars, je suis descendue dare-dare au supermarché du coin pour limiter la casse et acheter au moins un pack d'eau. Là, j'ai découvert un champs de bataille. Le rayon des conserves était quasi vide. Je suis passée devant le rayon PQ : vide aussi. J'ai observé dans un état de stupeur des clients aller-venir dans les rayons, les yeux fous, des paquets de pâtes plein les bras. Je me suis dit que je ferais bien de m'acheter également un sachet de secours et je me suis retrouvée face à un carnage : des emballages éventrés, des spaghettis, macaronis et cie gisant sur le sol, victimes de la folie égoïste de futurs confinés (probablement déjà  contaminés en plus).

Je suis ressortie du rayon en quatrième vitesse, craignant pour ma vie. Tant pis pour les pâtes. J'irais ailleurs. Un autre jour. 

Je suis repassée devant le rayon PQ, pour vérifier que je n'avais pas la berlue. Un vendeur était justement en train de coller des affiches pour indiquer la prochaine date de ravitaillement. Hilare, il a demandé à sa collègue : "Il y a une Chiasse Party dans le quartier ou quoi ?"

 

Pq, pénurie, coronavirus, covid-19, france

 

Parce que oui, les gens. Tout le monde s'interroge. Ce que vous avez fait (et faites encore d'ailleurs) est risible. Et étrange. Et pénible.

Le lendemain, j'ai fait un saut dans un autre magasin où le responsable m'a confié être sur le cul (pardon mais j'etais obligée 🤭) : "Ça fait des jours que les gens passent en caisse avec 5-6 paquets de papier toilette chacun, sans même se soucier des prix". Idem pour les pâtes.

Je sais que je me répète mais il faut nous expliquer parce que vraiment : "moi y en a pas comprendre".
Dans le genre combinaison hautement contreproductive, on peut difficilement faire mieux ! Faut pas avoir fait diététique en 3e langue pour deviner que cette surconsommation de pâtes devrait entraîner une grosse constipation des familles et cette pyramide de rouleaux de PQ va rester là à les regarder. 

Après, peut-être que ces individus sont du signe du cabri. Enfin de la chèvre. Alors je ne suis clairement pas une spécialiste en astrologie chinoise, mais en cabri, je m'y connais et je peux vous garantir que ce n'est pas très fin comme animal.
Le cabri peut mourir tour seul : de peur  d'abord car c'est un émotif ; ou s'étrangler avec sa corde s'il est attaché à un piquet, parce qu'il va tourner et tourner et tourner sans se rendre compte qu'à un moment, ben ça va coincer ; et s'il est libre, le cabri peut se retrouver la tête prise en étau entre les deux branches d'un arbre. Il va paniquer et vous appeler en bêlant sa mère. Une fois délivré, il va se re-coincer le cou derechef dans le même arbre et ce, plusieurs fois dans la même journée. Le cabri est un animal particulièrement frustrant, je vous dis. (Mais je ne vous apprends rien car vous connaissez tous la chèvre de monsieur Séguin, Blanquette, qui a fait sa maligne et a fini en tartare ?)

Là où je veux en venir c'est que bolos ou pas, en temps de confinement, le cabri sera quand même le dernier à mourir de faim car il bouffe tout : papier journal, plastique, charbon, caillou. Et donc oui, PQ aussi ! 

Ceci pourrait-il expliquer cela ?!

Ne me remerciez pas, il ne s'agit que d'une modeste contribution pour tenter de comprendre ce comportement lunaire mais j'ai le pressentiment que ça restera l'un des grands mystères de cette pandémie. 

En attendant, protégeons-nous, protégeons les nôtres et protégeons les autres.
 

Le coronavirus ou l'énigme du PQ
Le coronavirus ou l'énigme du PQ
Le coronavirus ou l'énigme du PQ
Le coronavirus ou l'énigme du PQ
Le coronavirus ou l'énigme du PQ
Le coronavirus ou l'énigme du PQ
Le coronavirus ou l'énigme du PQ
Le coronavirus ou l'énigme du PQ
Commenter cet article

Rock Lemon 02/04/2020 15:58

haha, je ne m'attendais pas à ça, mais j'ai bien ris ;)

Ta Da 05/04/2020 14:35

???? tant mieux ! J'ai beaucoup ri en relevant ce defi et je voulais partager ça ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents