Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vieille et Aigrie

"Vous ne la connaissez pas, mais elle vous déteste déjà"


Attrape-moi si tu peux

Publié par Tatie Danièle sur 3 Février 2012, 20:38pm

Catégories : #Divers

AMSTP.jpg

 

Pour certains, la locution verbale, “mettre la main dessus” est toujours interprétée au sens propre. Les tactiles, par exemple. Tu as certainement dû en rencontrer un au moins une fois dans ta vie. Il en existe 2 modèles.

 

Le tactile sauvage 

 

Il a l’air inoffensif, aussi ne paniques-tu pas lorsqu’il s’approche de toi pour te faire la bise. Mais soudain, v’là t-y pas qu’il te crochète le bras. Pourquoi ? Pour t’empêcher de te sauver peut-être. Parce qu”effectivement, quand tu te retrouves piégée dans l’étau de ses paluches, tu flippes grave ta race. Quelle est la suite des réjouissances : un petit scénar à la DSK ?

Après la bise, il ne fait pas mine de te trainer dans un coin sombre mais il ne te lâche pas pour autant. Au contraire, il entame une conversation passionnante sur le temps, ton travail, son travail, ta santé, la sienne etc...le tout, en te palpant le bras avec enthousiasme. Ce qui te donne l’impression d’être un fruit sur l’étal du marché. Tu as bien envie de lui cracher au visage que t’es pas mûre pour lui, mais tu ne sens pratiquement plus ton bras droit ( il  a une de ces poignes, ce type ! ) et tu te dis, que si les choses tournent mal, tu ne pourras pas lui faire goûter de ton crochet, comme on t’a appris au body combat.

Bref, tu attends docilement, comme la victime que tu es devenue en un tour de main, que le tactile sauvage termine son soliloque et te libère.

 

Le tactile civilisé

 

C’est un honnête p’tit gars qui annonce la couleur dès les premières secondes qui suivent la rencontre. A la dissection, on constate que son cerveau est moins petit que celui de son compère. De fait, il s'agit souvent d'un ancien tactile sauvage qui a compris que pour arriver à ses fins (  c'est à dire : "serrer" ), il devait affiner sa technique.

As-tu déjà vu ou entendu Michel Telo ? C’est le digne représentant du tactile civilisé. Quand le Brésilien part en chasse ( principalement le samedi, en soirée ) et qu'il repère sa proie, il se met à bramer :” Ai se eu te pego, ai ai, se eu te pego”, ( ah si je t’attrape, ralala si je t’attrape.. ). Donc, même si la proposition conditionnelle reste incomplète, laissant ainsi planer le doute sur la nature exacte des projets du jeune homme, nul ne peut désormais ignorer qu’il y aura de l’action. D’ailleurs, Michel Telo accompagne son “ taïaut” d’une petite chorégraphie que tu es libre d’interpréter à ta convenance.

 

Voilà, Que tu apprécies de te faire tripoter ou pas, avec lui, au moins, tu es prévenue. Et tu peux exercer en toute sérénité ton libre-arbitre.

 

Commenter cet article

la chauve-souris 03/02/2012 22:37

nan mais c'est quoi ce public de poupouffes? il est même pas sexy le gars....

Tatie Danièle 03/02/2012 23:40



Lol, ben ouais, c'est LE mystère du mois. Il est même un peu bossu. Ou alors il a froid ce qui expliquerait pourquoi il est tout replié vers l'intérieur avec ses épaules collées aux oreilles..



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents