Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vieille et Aigrie

"Vous ne la connaissez pas, mais elle vous déteste déjà"


L'Amour est dans le pré ou l'art de rester célibataire #1

Publié par Tatie Danièle sur 12 Août 2014, 21:51pm

Catégories : #Zapping

L-amour-est-dans-le-pre-2014-Emeline-sorcière-célibatai

 

 

En général, on plaint les gens seuls. On a envie de les prendre sur nos genoux, de leur gratter l'arrière de l'oreille en leur assurant que ce n'est pas si grave et que ça ira mieux demain… bon, très vite on aimerait jeter la ba-balle au loin parce que les jérémiades, ça va bien deux minutes. Car il faut reconnaitre que certains solos peuvent vite souler. Ils n'attendent pas qu'on les prennent en pitié pour l'ouvrir (on n'est jamais mieux servi que par soi-même) et ils s'en donnent à coeur joie dans l'auto-apitoiement.

 

Ces simagrées doivent cesser : il y a des célibataires qui méritent bien leur sort !

 

Depuis le mois de juin, la 9e saison de L'Amour est dans le pré dissèque des parades amoureuses dignes de figurer dans un manuel intitulé "Célibataire : comment le devenir et surtout le rester".  

 

Il y a une candidate qui s'est particulièrement illustrée ces dernières semaines. Il s'agit d'Emeline, la cunicultrice au visage angélique et à la délicatesse d'un broyeur industriel. Dans la grande épopée de l'amour, il y a les bourreaux des coeurs et les bourreaux tout court. L'éleveuse du Gers appartient à cette dernière catégorie. Elle baille au visage de ses prétendants, oublie leur prénom et malmène leurs égo avec application :" Bruno, moi en fait, je suis comme un soufflé, je monte vite mais une fois que ça retombe, ben ça remonte pas. En bref, tu me plaisais, tu ne me plais plus, ça ne reviendra jamais, tu peux faire ta valise. Sinon, ça va ?". Et bam. Voilà Bruno en larmes.

Tu croyais avoir entendu le pire ? Détrompe-toi, cette fille est une orfèvre de l'aigreur, capable de te faire un compliment et de t'insulter dans la même phrase : "Franchement, Aurélien, t'es top, j'adore ton esprit, tu me corresponds à 95% mais en fait, physiquement, tu ne m'attires pas du tout". Et bim. Ricanement incrédule d'Aurélien.

Quant au pauvre Cyril, qu'Emeline a repêché après avoir viré Bruno, lui aussi en a pris pour son grade: "Se revoir après l'émission ? Ah nan, je ne préfère pas. Et je te dis ça par respect pour toi... parce que je vois que tu es attaché à moi alors que moi, trop pas".

L'assurance de l'éleveuse de lapins est d'autant plus savoureuse qu'elle est déconcertante. Notre Miss L'épine a quand même réussi à lâcher, en regardant la caméra bien en face : "Moi je cherche l'homme de ma vie". Mazette.

 

Est-ce qu'une âme charitable veut bien se dévouer pour repasser à Emeline le clip de Shania Twain "That don't impress me much"Tu y vois une nana (Shania) qui se balade dans le désert avec sa valise, vêtue d'une espèce de combi à motif léopard improbale (véritable appel au braconnage). Vient un moment où elle est fatiguée de marcher avec ses talons de 10, ou alors elle a trop chaud dans sa combi, va savoir, bref, elle décide de faire du stop. S'arrête un premier type, puis un deuxième et ainsi de suite, que des beaux gosses véhiculés mais à chaque fois, mademoiselle trouve un truc à redire. Le clip se termine avec Bécassine, seule et perdue en plein désert avec son total look de gibier. Point de taxi, point d'eau fraîche et point d'amour.

Alors Emeline, on sait bien que les "femmes, c'est plus compliqué que les biques"* , mais il faudrait veiller à ne pas trop en rajouter.

 

*Citation de Thierry, anthropologue torturé, agriculteur éconduit, fils d'une Carmen désespérée

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents