Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vieille et Aigrie

"Vous ne la connaissez pas, mais elle vous déteste déjà"


L'énigme de la cuvette épisode 3

Publié par Tatie Danièle sur 14 Mars 2012, 22:36pm

Catégories : #Les mystères de la vie

24795_106863992688644_106863599355350_46698_5340429_n.jpg

 

Par quelle pulsion tordue actionne-t-on la poignée de toilettes qui sont manifestement occupées ? …Et ce, même lorsqu'il y en a de libres juste à coté ?

Quel acte abominable s'apprête-t- on à commettre pour s'assurer ainsi de l'absence de témoins gênants ? Est-ce un banal problème de foi(e) et comme  St Thomas on a besoin de voir et de toucher ? Ou serait-ce le besoin atavique d'enquiquiner le monde qui nous pousse à essayer de détrôner l'occupant ?

 

Quoiqu'il en soit, ce n'est pas ici que tu trouveras une réponse à ces questions mais il est important que tout un chacun ait conscience de la portée de ses actes. A cause de cette manie inexpliquée et inexplicable, d'honnêtes citoyens ont eu à subir le pire des outrages.

 

Fin février, Kenya Airways a ainsi offert à ses passagers l'occasion de vivre une expérience dont la charge émotionnelle aurait été évaluée à 13 sur une échelle de 1 à 10 par les membres du très fermé Mile High Club. 

Comme dans tous les avions, les toilettes de cette compagnie ont un voyant lumineux qui affiche "occupé" quand quelqu'un est à l'intérieur.

 

 

occupied.JPG

 


Jusque-là, tout est normal.

Mais la particularité de ce vol, c'est que les portes d'un des wc (ou peut-être plusieurs, je n'ai pas eu le coeur de vérifier) étaient invérrouillables. Détail qui n'a pas été porté à la connaissance des passagers lors des consignes de sécurité.

Aussi, tous les petits malins qui se sont amusés à pousser la porte en dépit de la mention OCCUPIED ont vu la lune (à 10 000 mètres d'altitudes, ça en deviendrait presque poétique) ou autre chose, tout dépendait du sexe de l'occupant et de la commission en cours.

On pourrait s'appesantir sur le sentiment troublant de vulnérabilité à se retrouver cul nul, exposé aux regards et aux courants d'air. Mais non, merci, ça va. 

 

Certains avions possèdent des toilettes farceuses dans lesquelles tu restes prisonnier, comme cela est arrivé à un pilote américain en novembre 2011. Et ce n'est pas comme dans Fort Boyard, où si t'es assez bête pour te faire coincer, tu peux quand même être libéré grâce à une énigme du Père Fourras.

 

Alors entre un vol en Classe Chiottes (un peu inconfortable sur les longs courriers ) et un vol en Classe Echangiste, où tu partages ton intimité avec tous tes compagnons de voyage, je ne sais pas ce que je préfère. Et toi ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

laora 15/03/2012 10:50

ouch ! vol long courrier ou pas ? c'est un parametre non négligeable...

Tatie Danièle 18/03/2012 09:25



Et pis ya la destination aussi ...est-ce que c'est un trajet avec des turbulences ? Ah ah ! ça aussi, ça peut faire toute la différence ;-)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents