Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vieille et Aigrie

"Vous ne la connaissez pas, mais elle vous déteste déjà"


La fesse cachée ( ou pas ) de la jupe courte

Publié par Tatie Danièle sur 28 Mai 2013, 09:18am

Catégories : #Divers

journee-jupe-coincee-oups.jpg

 

Vu et entendu à Beaubourg :

"Hé madame, vous avez fait tomber quelque chose par terre".

Deux types attendent, la bave aux lèvres, que la "Madame" en question, partiellement vêtue d'une microjupe, se baisse par réflexe - ou par bêtise - et expose aux rayons du soleil ce que son pauvre bout de tissu tire-bouchonné peine à couvrir.

Comme elle, tu rêves de plages et de coquillages mais pour l'instant tu n'as que le bitume comme terrain de jeu. Aujourd'hui, il faisait moins moche qu'hier alors tu as fait péter la minijupe, substitut officiel du bikini.

Mais un accident est si vite arrivé... Sauf qu' au lieu de te retrouver en topless au milieu des vagues, telle une naïade malicieuse, le haut de ton maillot dérivant au loin, tu risques de finir cul-nul au milieu de la foule, dupée par l'élasthanne de ta jupe, sonnée comme Nabilla devant la dépouille de son chihuahua, "mort tout seul" - ou asphyxié par son fessier, on ne sait.

 

Pour rappel, la jupe est censée mettre en valeur le galbe des mollets, la finesse des jambes, la naissance des cuisses. Pas le gras des fesses, ni la toison du mont de vénus !

 Quoique…tout dépend du message que tu veux transmettre : 

1) Il fait beau, presque chaud : j'entre dans la phase séduction et j'offre des pass VIP pour une vente privée.

ou

2) J'ai chaud, très très chaud : je passe en mode "liquidation" : je brade à tire-larigot et les pièces défectueuses, c'est cadeau !


"Jupe de femme est lange du diable"

 

Très beau, ce proverbe roumain. Nul ne dit s'il en va de même avec la jupe pour hommes et c'est bien dommage. Ce qui est certain, c'est que porter une jupe courte aujourd'hui, c'est comme emprunter le périph' à contresens : " y en a qu'ont essayé, y z'ont eu des problèmes".

Depuis le début de l'année, la presse a dénoncé à de nombreuses reprises le harcèlement de rue. C'est bien. Cependant, on omet de souligner que la porteuse de jupe éprouve parfois, avant même se de faire aborder, voire agresser par un blaireau, un malaise lancinant :

Un petit coup d'oeil à une vitrine de chaussures lui a en effet appris que son allure de working girl classieuse ( jupe au ras des genoux ) avait viré à la cagole échevelée ( jupe au ras de la touffe ).

 

La jupe courte a la bougeotte

Comment se fait-ce ( jeu de mot inside ) ? 

Lunatique, elle tourne, remonte, se coince entre les jambes, entre les fesses. De sage, elle peut devenir, en quelques pas, scandaleuse.

Les seules filles qui échappent à ce calvaire sont celles qui exercent la profession de nain de jardin. Elles ne toussent ni n'éternuent. Restent debout, bien droites et le ventre rentré, concentrées sur leur objectif : conserver l'immobilité la plus totale. Alors, certes, il y a des inconvénients : les chiens ( et certains bipèdes plus ou moins imbibés ) te prennent pour un lampadaire et t'arrosent ( ou se frottent ) au passage. Mais ce petit désagrément ne vaut-il pas l'inestimable bonheur d'une jupe qui reeeeeste en place ?

Les autres demoiselles, quant à elles, sont condamnées à tirer tous les 10 pas sur les bords de leur jupe afin d' éviter que leurs parties intimes n'attrapent un rhume.

L'enjeu pour toutes étant bien entendu de s'épargner la honte traumatique de l'hara-kiri social : une contorsion violente ( étirements, croisement de jambes… ) et la jupe est susceptible de se transformer en tour de cou ou en headband. On ne s'en remet jamais. Les témoins oculaires non plus.

 

Il faut se faire une raison :

- Les éléments sont contre nous

Ta jupe courte est à volants, à froufrou ? Elle ne supporte pas les déplacements d'air : une marche rapide, un coup de vent, et poupoupidou, te voilà l'arrière-train à l'air. Mais vu que tu n'es ni Maryline, ni danseuse professionnelle de lambada, comme Roberta ( de Chico et Roberta ), ni même patineuse artistique, ça n'a rien de glamour.

 

- La physique est contre nous

La friction de tes cuisses l'une contre l'autre et sur le tissu de la jupe produit de la chaleur ce qui favorise la production d'électricité statique. L'ensemble de ces éléments provoque une poussée incoercible du vêtement vers de plus hautes sphères.

 

 

Le port de la jupe courte est donc un exercice incertain. Si, malgré tout, l'aventure te tente, accorde un soin particulier au choix tes sous-vêtements. Ca peut te sauver les fesses.

 

culotte-de-cale-e-yeux-jupe.jpg

 

 

 

 

culottes-speciales-ragnagna-jupe-courte-pie-ge.jpg

 

 

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Laora 30/05/2013 15:54

fantastique comme toujours !! la teucha à l'air ouais !

Tatie Danièle 31/05/2013 16:19



Yep, y en a qui sont pour l'aération à l'ancienne :-)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents