Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vieille et Aigrie

"Vous ne la connaissez pas, mais elle vous déteste déjà"


Quand la lutte contre la graisse devient une histoire de fesses

Publié par Tatie Danièle sur 1 Juillet 2012, 20:40pm

Catégories : #Développement personnel

pause-popotin.jpeg

 

Qui n'a jamais rêvé de brûler sa télé ou de pratiquer un exorcisme sur son poste de radio en entendant ces voix "culotte mouillée" vendre les mérites d'un yaourt censé favoriser le transit intestinal ? Ou en comptant les corps de femmes plus ou moins dénudés peuplant ces pubs improbables qui partent du postulat que le cerveau du consommateur est un gadget superflu et encombrant ?

Certaines avant nous l'ont clamé haut et fort, tout en resserrant d'un cran leur ceinture de chasteté : " La pub est l'instrument du diable".

On est bien obligé d'approuver (ben si, un peu quand même). La femme-objet des publicitaires sexistes nous livre toutes (oui, les vieilles et les aigries aussi !) à la concupiscence masculine. Beurk, caca. Mais ça c'était avant.

Aujourd'hui, c'est au tour des garçons de s'accrocher à leur braguette. Parce que la pub 2.0 cherche à transformer ces messieurs en toy boys, et nous, en gourgandines.

 

Avec sa dernière campagne de pub, la marque Vichy a décidé de "secouer" les esprits féminins en créant le site interactif Pause Popotin : " Nous avons crée cette pause popotin parce que nous voulons que vous aimiez le vôtre autant que vous aimez le leur" peut-on lire en page d'accueil.

 

Ah bon ? Et comment c'est possible ?

 

Le site propose plusieurs popotins : le surfeur, le costard, le sportif, … à chacun sa personnalité. Ne ris pas ! C'est essentiel vu que la tête des garçons est hors-cadre. Et oui, la consommatrice potentielle est face à des popotins sans visages, des hommes réduits à leur arrière-train et à leur habilité à s'en servir. C'est-y pas merveilleux ?

Vichy invite donc l'internaute dévergondée que tu es (tu n'as pas fermé ton laptop en poussant des cris d'orfraie, que je sache ?) à sélectionner son popotin préféré, à le désaper d'un clic et là, le show peut commencer. Car le popotin sans visage t'obéit au doigt et à l'oeil : tu peux l'obliger à contracter ses petits muscles, se claquer la fesse, danser, se secouer. Tout ça, sur le son de Make the girl dance : "Baby baby, baby". Dans le clip, 3 filles se baladent à poil, rue Montorgueil. Un choix musical stratégique pour contrer toute accusation d'atteinte à la dignité masculine, peut-être ?

 

Hum. Rappelons au passage que le produit à vendre est une crème anti-cellulite. 

 

On a bien intégré le fait que la pub est censée provoquer le désir de consommer. Mais consommer quoi ? Ou qui ? Il faut bien admettre qu'ici, les intentions de la marque sont floues. Après avoir profité de cette pause polissonne, on ne ressent pas spécialement le besoin d'acheter leur fameuse crème.

On a envie de regarder un autre popotin en revanche. Après tout, il y en a 11 et il serait dommage de faire de la discrimination par omission, pas vrai ?

Quand on les a tous vus, on recommence (Vichy veut qu'on aime ces popotins, non ? Comme l'amour ça ne se commande pas, on va regarder jusqu'à ce que le spectacle nous plaise et qu'on aime avec un grand A).

Puis on se met à établir une liste comparative des talents des uns et des autres : popotin n°4 se claque mieux que popotin n° 6. Le 2 exécute des contractions spectaculaires mais la danse du 3 le met quand même hors-jeu. Quant au 8…on aimerait bien bouger-bouger avec lui, tiens.

Au final, on a oublié note lutte anti-cellulite et on se dit qu'il est temps de prendre ces fesses en main et de retrouver leurs propriétaires. 

 

Tremblez dans vos caleçons, messieurs, la chasse au popotin est officiellement ouverte !

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Minéraline 15/07/2012 17:48

Ma foi, cela devient de plus en plus difficile de décrypter la publicité. Soit le message est envoyé balourdement à la tête du spectateur, presque le molestant, (ce qui expliquerait l'état de
décrépitude intellectuelle d'une bonne couche de la population), soit le message est complètement ésotérique voire improbable, soit il est (normalement) suggestif. Je suppose que Vichy avait tablé
sur cette dernière option... résultat, ce dont j'entends parler depuis quelques jours, sans aucune mention du nom "Vichy" d'ailleurs... c'est de crème amincissante pour le ventre de ces
Messieurs... troublant.

Laora 04/07/2012 11:59

pfffffff ben ça marche pas sur mon ordi du boulot !! je suis FRUSTREE ! ^^

Tatie Danièle 04/07/2012 19:01



Crois-moi, c'est un mal pour un bien : tu pourras mieux apprécier le spectacle chez toi hihihi !



Narcisse 02/07/2012 11:51

Oh punaise, il faut absolument que j'aille voir ça!! :-D Peu ragoûtant, à mon avis, les contractions musculaires... et en effet, je vois pas trop trop le pourquoi du comment voir des mecs
bootyshaker nous donnerait envie de nous enduire de crème anti-cellulite..; m'enfin bon, les voies de la publicité sont impénétrables! :-D

Tatie Danièle 02/07/2012 17:18



Les contractions sont particulières mais pas inintéressantes. Je crois qu'elles nous indiquent beaucoup de choses, heu, sur la vie privée de ces messieurs.  Je pense notamment au popotin
vêtu d'un slip rose et bleu avec des palmiers. Lui, arrive à dissocier les muscles sollicités : c'est fascinant LOL



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents