Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Vieille et Aigrie

"Vous ne la connaissez pas, mais elle vous déteste déjà"


Madonna + George Clooney = ?

Que se passe t-il quand deux grandes stars internationales ont un rencard  ?
Ben, heu...comment te dire ? Nous, avec notre côté fleur bleue, on vibre à l'idée du face à face. Mais en live, les intéressés palpitent nettement moins.

Le contexte

A l'époque, Madonna vient juste de divorcer du réalisateur anglais Guy Ritchie. Elle est donc de nouveau sur le marché de l'amûur. George Clooney lui aussi, a le coeur à l'affut. Un ami commun décide alors de jouer les entremetteurs et leur arrange un rendez -vous. Et là, on se dit que c'est mal parti.

La malédiction du blind date

Les rendez-vous arrangés, ça craint du boudin. Même si Georgie et Madonna se connaissent de réputation, ce qu'ils nous ont fait ressemble fort à un blind date.
Un ami commun anonyme : "George  rends-moi un service, please ? The queen of pop est un peu déprimée en ce moment, tu veux pas nous la sortir ? Et puis, peut- être que vous deux, y aura moyen de moyenner."
George, moyennement emballé : "Si tu veux..."
L'ami commun anonyme, un peu lourd quand même : "Hello, Madonnamachérie ? Y a George qui est chaud comme la braise, tu devrais te le faire... Rôoo, dine au moins avec lui avant de dire non !"

Zappée, l'étrange complicité qui se crée quand 2 regards s'accrochent. Zappées, la chaleur et la spontanéité d'une invitation fortuite. Ferme les yeux et imagine : on est à  un concert de Madonna, ils se rentrent dedans en backstage :
Elle : "Tiens, qu'est-ce que tu fais là ?" Et vas-y que je te claque la bise.
Lui: "J'adoore ce que tu fais". Clin d'oeil sexy.
Elle : "Ouais ? "
Lui, la voix rauque : "Ouais."
Elle, rougissante : "Bon, ben...On s'appelle, on se fait une bouffe ?"

C'est pas chabadabada, ça ?

Blind date ou pas, elle a dit oui, Madonna. Un rencard avec le solo le plus convoité d'Hollywood, c'est quand même plus glamour que d'accepter les sextoys de Gwyneth comme cadeau de consolation post-divorce.
De notre côté, on relativise : il ne s'agit pas de caser notre copine mi dinde mi boudin avec un bolos quelconque mais bien de réunir deux bombes au charisme torride.

Une nuit à New York

On visualise la scène. Un resto de malade mental à Manhattan. Lumière tamisée, ambiance lounge. Une alcôve, pour plus d'intimité.
Madonna, saucissonnée dans une combinaison en latex, a ramené sa  cravache, au cas où. En face d'elle : George. Sublime dans sa chemisette noire, entrouverte sur son torse velu. Il a caché un défibrillateur sous sa veste : il se méfie des malaises cardiaques de ses conquêtes - "george, t'es beau à tomber" -qui l'empêchent de conclure.
Mais la magie n'opère pas. Pire, le dîner devient vite un calvaire. Du moins pour George si l'on en croit les confidences d'un ami au Daily Star. (Qui est cet ami d'ailleurs ? On parie sur l'ami commun anonyme.)
Autopsie d'un fiasco
S'il s'ennuie comme un rat mort, Madonna, elle, s'éclate : "Tout le long du repas, elle a fait des blagues pas drôles et elle ne voulait pas avoir de discussion sérieuse " aurait confié Clooney à son pote.
On tombe des nues : des blagues de Toto entre un "Passe- moi le sel" et "Comment est ta courge musquée farcie " ? Des "what else" à chaque fin de phrase ? Le tout accompagné d'un rire gras ?  Ca fait désordre. Qu'elle se promène sur les tables du resto ( comme elle l'a fait dans 4 minutes pour épater justin ) avant de se  jeter au sol et d'enchaîner quelques phases hip hop, passe encore. Mais la vanne vaseuse ! On dit non.

Pourquoi ne pas lui avoir parlé politique internationale et engagement humanitaire à la place ? Entre sa fondation et son docu sur le Malawi, elle avait de quoi faire. Notre bellâtre préféré aurait pu rebondir sur le Darfour et son propre documentaire. Chouettes sujets pour un chouette diner, non ? D'ailleurs c'est ce qu'il attendait, notre ami George. Il aurait accepté de sortir avec Madonna parce qu'" il pensait que c'était une femme intelligente et accomplie"(sic).


L'abominable vérité

On a donc une Madonna en mode bouffone et un Clooney qui n'attend qu'une chose : l'addition pour se tailler. Un peu louche, cette histoire, non ? Car  l'humour foireux ne peut  justifier à lui seul un tel ratage. Sous cette affaire se cachent de sombres vérités. En voici quelques-unes.


Les astres mentent
Clooney taureau ascendant poisson et madonna lion ascendant vierge auraient dû former ZE couple pipole de la décennie avec un taux de compatibilité record : 78% pour l'affectif et pour le sexe (attention les yeux !) : 95% !
Donc si la mayonnaise n'a pas pris, cela signifie que les planètes déconnent. Ce qui est grave. Ou alors, elles mentent, et c'est pire.

Les filles entre elles, c'est rien que des méchantes
La barmaid de notre resto de malade mental rêvait du fabuleux destin de la française Céline Balitran, l'ex-petite amie serveuse de George. Elle a donc versé une drogue dans le  jus de carotte au gingembre de Madonna  pour la mettre hors service. Avec le résultat que l'on sait.

Le cochon vietnamien est traître, même mort
Tu dois savoir que George est en contact, grâce à une médium particulièrement douée,  avec son cochon Max, décédé il y a quatre ans. Il est possible que de l'au-delà, l'animal s'amuse à contrôler les relations de son maitre : "Nan, pas celle-là, elle me fait peur".

La Madone s'est peut être mangée un râteau mais elle a récolté la cerise : un jeunôt beau comme un Messie : Jésus Luz , 22 ans, mannequin de son état. Lui, au moins, a l'élégance d' apprécier son...humour.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents