Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Vieille et Aigrie

"Vous ne la connaissez pas, mais elle vous déteste déjà"


QUI SUIS-JE ?

Désolée de poser la question. Je sais que l'Aigrie Niveau 5 ( stade avancé de désintégration sociale ) va cracher, le museau sur son écran et l'écume aux lèvres, un " on s'en tape " hargneux. Mais je ne lui en veux pas. Ce blog est aussi sa maison. Pour les autres, ne gâchez pas vos postillons, je vais m'expliquer.

Je suis obligée de poser cette question pour 3 raisons

1) Si je la pose, je suis obligée d'y répondre (hé, pas con la vieille) !

2) Quand on était petit, on nous a rabâché de ne pas parler aux inconnus. De ne surtout pas les écouter et de ne pas leur faire confiance. Or, il se trouve que je veux votre attention (et votre amour aussi mais bon, ça, c'est une autre histoire).

3) Over-Blog me propose de me présenter en 250 caractères. De qui se moque-t-on ? Celui qui n'a pas besoin de plus pour se raconter a dépassé le stade de la vieillesse et de l'aigreur depuis longtemps (il est presque mort, je dirais).

Voilà, donc si vous ne voulez pas d'une relation stable, faite de compréhension et de tendresse, passez votre chemin car à la fin des 2000 caractères (ben oui, y a quoi ?), je ne serai plus une inconnue pour vous.


Qui suis-je ? Top !


Selon Charlotte, une coiffeuse de ma connaissance, la chevelure d'un individu est révélatrice de sa personnalité. Alors que certaines sciences, comme la graphologie par exemple, sont loin d'être fiables, le cheveu lui, ne ment jamais. Charlotte prétend m'avoir démasquée : A l'en croire, je serais têtue comme une mule.
Elle a établi son diagnostic sans savoir que j'étais enfant unique, Taureau de surcroît. En revanche, il est probable que mon front bas, stigmate officiel de l'Obstiné, ait joué en ma défaveur. La coiffeuse affirme cependant s'être seulement appuyée sur la difficulté qu'elle avait à trouver un terrain d'entente avec ma tignasse. Raccourci hasardeux qui ressemble fort à une excuse bidon pour une coupe ratée. Car évidemment, je ne suis ni entêtée, ni butée. J'ai passé l'âge. Si je n'admets  pas facilement que j'ai tort,  j'accorde volontiers aux autres le droit d'avoir raison.
Une coiffeuse un peu plus psychologue aurait observé que la méthode " coups de peigne hystériques" n'était pas adaptée à mon cas. Plus on tire sur mes cheveux, plus ils résistent. Ils ont compris très jeunes que la force d'inertie était une arme redoutable. J'ai tendance à réagir de même face aux agressions extérieures. Je suis une pacifiste endurcie. Malheureusement, la confrontation est parfois inévitable, et là, je laisse libre court au côté obscur de ma force. Nombreux sont ceux qui me sous-estiment car ils se fient à mon apparence : Je porte des lunettes, accessoire toujours embarrassant lors de corps à corps. Je suis petite, 1m64 ( 65, les jours de grande forme ).
"On te pousse, tu t'envoles !" se sont un jour moqué de jeunes insolents. Je leur pardonne car il ne savent pas ce qu'ils disent. Dieu m'a fait don de 50 kgs de muscles. Et pour peu qu'on ne m'attaque pas par surprise, je peux être très dangereuse.
Alors pour répondre à mon ex-coiffeuse (oui, je l'ai quittée : je n'apprécie pas particulièrement les sadiques et encore moins les donneuses de leçons) : J'ai le cheveu opiniâtre et imprévisible, c'est un fait. C'est de lui que je tire ma force, comme Samson. Et celui ou celle qui me rasera la tête n'est pas encore né.

 

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents